Gestion de crise

Mise en place d'une cellule de soutien psychologique et de soutien COVID-19 pour les personnels des hôpitaux et des établissements sociaux et médico-sociaux de Vaucluse
Le centre hospitalier de Montfavet met en œuvre à compter du lundi 23 mars une cellule de soutien psychologique et de soutien COVID-19, à destination des personnels hospitaliers du département du Vaucluse (84).

Cette cellule s’adresse également aux agents des établissements partenaires : EHPAD, résidences autonomie, établissements accueillant des personnes handicapées…

Psychologues, infirmiers, médecins pourront répondre à leurs questions et leur apporter un soutien adapté.

Ils répondront aux appels de 9H30 à 16H30, du lundi au vendredi.

Le numéro d’appel est le suivant : 04.90.03.95.74

Les horaires sont susceptibles d’évoluer selon les conditions sanitaires.

Cette cellule travaillera en lien étroit avec la Cellule d’Urgence Médico-Psychologique du Vaucluse.

Fermeture de structures extrahospitalières, renforcement des CMP/CMPEA , et visites extérieures interdites.
Nous vous informons de la fermeture des Hôpitaux de Jour  (HDJ) et des Centres d’Accueil Thérapeutique à Temps Pareil (CATTP).
Une continuité du suivi des patients dont les prises en charges ont été interrompues est assurée dans les Centres Médico-Psychologiques (CMP) et les Centres Médico-Psychologiques pour Enfants et Adolescents (CMPEA).

Des contacts téléphoniques quotidiens avec les usagers qui se trouvent isolés, suite à l’interruption de l’activité, sont assurés.
Des réponses téléphoniques aux professionnels des structures d’hébergement dans lesquelles les patients concernés ont leur résidence habituelle sont proposées.
Des visites à domicile pour les patients les plus en difficulté (notamment isolés et non joignables au téléphone) peuvent être organisées.
Cette organisation alternative s’apprécie au cas par cas en concertation entre le médecin chef de pôle et l’encadrement paramédical de pôle.

La cafétéria du site principal est fermée et l’activité des ateliers de psychothérapie à médiation créatrice est interrompue.
Les visites pour les patients hospitalisés ne sont plus autorisées.
La prise en charge individuelle est systématiquement privilégiée.​