Coopérations

Le CH de Montfavet met en œuvre de nombreuses coopérations avec d’autres acteurs du champ sanitaire, social et médico-social :

De nombreuses conventions – plus d’une centaine – facilitent l’intervention d’équipes médicales et soignantes du CHM auprès de nombreux partenaires parmi lesquels :

  • d’autres établissements publics de santé (psychiatrie de liaison, prise en charge de l’urgence psychiatrique, équipe de liaison en addictologie…)
  • la plupart des structures sociales et médico-sociales du territoire (prise en charge de personnes âgées, secteur du handicap ou de la précarité)
  • d’autres partenaires institutionnels : justice (psychiatrie légale et victimologie, administration pénitentiaire), PJJ, conseil départemental, ville d’Avignon, conseil local de santé mentale…

Il s’insère aussi dans une démarche de réseau ville-hôpital (prise en charge des adolescents, addictologie…).

3 groupements d’intérêt public :

Enseignement paramédical

Le CH de Montfavet gère en commun avec le CH d’Avignon et le CH d’Apt dans le cadre d’un GIP quatre instituts de formation paramédicale qui préparent notamment aux métiers suivants :

  • infirmier (IFSI) : 450 étudiants
  • aide-soignant  : 145 élèves
  • auxiliaire de puériculture : 50 élèves
  • ambulancier et auxiliaire-ambulancier : 100 élèves
  • formation préparatoire aux épreuves de sélection d’accès aux I.F.S.I.

Pour plus de précision : www.erfpp84.fr
Il s’agit du plus grand centre de formation paramédicale de l’académie d’Aix-Marseille après ceux gérés par l’AP-HM.

Logistique

Cela concerne des prestations de blanchisserie, d’informatique, de gestion de tutelles au profit de nombreux établissements de Vaucluse et des Bouches-du-Rhône.
Le Groupement d’Intérêt Public Logistique des établissements de santé et médico sociaux de Sud Rhône propose deux activités :

  • L’entretien, la location et le transport de linge : le linge est ramassé, entretenu puis livré dans les établissements adhérents ;
  • La gestion des bulletins de salaire : le GIP propose à ses adhérents le traitement des bulletins de salaire de leurs structures. Un logiciel de saisie des informations est mis à disposition. L’édition, la mise sous plis et la livraison sont assurés par le GIP. 
Maison des adolescents

Les actions du GIP « Maison des adolescents du Vaucluse » doivent s’articuler avec les dispositifs mis en place pour traiter les problématiques des adolescents tant en santé que dans le domaine éducatif, juridique et social.

Les objectifs principaux du groupement sont :

  • Fournir aux adolescents des informations, conseils, aide au développement d’un projet de vie ;
  • Prendre soin de la santé des adolescents en leur offrant des prestations habituellement non prises en charge ;
  • Réserver une place majeure aux parents et familles d’adolescents en difficulté ;
  • Favoriser l’accueil en continu par des professionnels divers ;
  • Informer grâce à un pôle ressource à disposition de tous les acteurs concernés ;

Coordinateur : M. VANONI – 04 90 84 18 42.

2 groupements de coopérations :

GCS LIBMV Laboratoire Interhospitalier de Biologie Médicale de Vaucluse
Groupement de coopération sanitaire: il concerne la réalisation d’actes de biologie et est géré conjointement avec le CH d’Orange et 3 EHPAD.
GCSMS Autisme Regards communs
Composé des associations « La Bourguette » et « ARI », ainsi que du centre hospitalier de Montfavet, le GCSMS «Regards Communs » s’engage pour améliorer la qualité, la continuité et la cohérence de l’accompagnement d’enfants et adolescents de 3 à 20 ans présentant un Trouble du Spectre Autistique et/ou souffrant de déficience intellectuelle.

Un conseil local en santé mentale :

Conseil local en santé mentale
Par la création du CLSM d’Avignon, le centre hospitalier de montfavet marque sa volonté de toujours mieux accompagner les personnes souffrant de troubles psychiques en développant un travail collaboratif avec les acteurs locaux et en permettant aux personnes concernées et à leurs proches d’être entendu et pris en compte.

Le CLSM d’Avignon a pour valeur forte de faire participer les personnes concernées par un trouble psychique en vue de leur redonner le pouvoir d’agir, d’être investi autour des questions qui les concernent. Ils sont des partenaires au même titre que les professionnels de la psychiatrie, du somatique, du social, du médico-social…

C’est par ce travail commun que sont organisées notamment les deux semaines d’information sur la sante mentale en mars chaque année. Premier événement organisé par les membres du CLSM en 2019 et qui a réuni plus d’une vingtaine de partenaires pour proposer pas moins de 15 événements. Ce fut un succès qui est due à ce travail partenarial.

Durant ces semaines le centre hospitalier de Montfavet est présent et partage les objectifs communs aux différents partenaires :

  • ž lutter contre les stigmatisations
  • ž promouvoir localement la santé mentale
  • ž travailler autour de projets visant l’amélioration de l’accompagnement et l’inclusion des personnes souffrant de   troubles psychiques

Contact : Mme Peyrin
04 90 03 91 41 / 04 90 03 65 14

Une direction commune CHM/EHPAD de Sorgues :

Direction commune CHM/EHPAD Sorgues
Au 1er février 2019, une direction commune a été instaurée entre le centre hospitalier et l’établissement d’hébergement de personnes âgées dépendantes de Sorgues, la résidence Aimé Pêtre.

L’EHPAD de Sorgues est un établissement public situé au cœur de la ville de Sorgues qui accueille 95 résidents en chambres individuelles avec sanitaires privatifs. La résidence reçoit des personnes d’au moins 60 ans désireuses d’établir leur domicile au sein de la structure, ou des personnes plus jeunes pour qui le médecin du Conseil départemental a accordé une dérogation d’âge.

Ces personnes bénéficient au sein de la structure d’une hôtellerie de qualité, et d’un accompagnement personnalisé, assurés par des équipes pluridisciplinaires.

L’établissement dispose d’un pôle d’activités et de soins adaptés, service spécialisé qui permet d’accompagner plus spécifiquement 14 résidents présentant des troubles liés à la maladie d’Alzheimer ou à une maladie apparentée.

Une unité spécifique de gérontopsychiatrie a également été créée au sein de la résidence pour offrir un environnement adapté et accueillir 11 personnes atteintes de troubles psychiatriques.

L’établissement est habilité à recevoir des personnes bénéficiaires de l’aide sociale.

Les objectifs principaux de cette direction commune sont de renforcer la dynamique de coopération inter-établissements, d’améliorer la qualité de l’accompagnement et du parcours des personnes âgées et des personnes handicapées vieillissantes, de déployer des partages de compétences entre les professionnels et de mutualiser des moyens en vue de réaliser des gains économiques. Ces gains économiques sont destinés à concentrer les moyens au service des usagers.