Espace d’exposition José Maria Sanchis

Exposition collective de l’atelier Peau d’Âme « Ceci est mon corps » à partir du 14 mai 2022.

Mercredi : 13h30-17h / Vendredi : 13h30-18h / Samedi : 10h-18h. Entrée libre

Tél : 04 90 03 90 00 poste 9621 (pendant les horaires d’ouverture)

Cette exposition  est l’aboutissement d’un travail collectif de bricologie artistique, travail de création invitant au lâcher prise, aux détournements et à l’assemblage de matériaux et d’objets de toutes sortes. Des mannequins « prennent corps » sous vos yeux : corps à la fois unique et multiple, incarnations plastiques, avatars païens, créatures hybrides, reflets silencieux et éloquents d’un étonnant miroir au-delà de « vous-même/nous-même »… L’équipe soignante et la plasticienne Sabrina Gruss co-animent l’atelier et garantissent les conditions matérielles (lieu, temps, matériaux) et psychiques (accueil, réssurance, stimulation) nécessaires au déploiement de la création tant individuelle que collective. Les expositions organisées dans l’espace public, ou en intra hospitalier visent à restaurer le lien social et à destigmatiser le soin en psychiatrie

L’espace José-Maria Sanchis est la nouvelle salle d’exposition de l’Hôpital de Montfavet.

Elle est située au bâtiment les Arcades, au dessus du centre de Documentation et d’Archives (suivre musée les Arcades).

À travers ses expositions, l’espace vous propose de découvrir les créations des participants aux différents ateliers du Forum Interpôles des Ateliers de Psychothérapie à Médiation Créatrice. (FIAPMC). Il y a sept ateliers :

  • L’atelier de peinture et de sculpture Marie Laurencin
  • L’atelier d’écriture Papiers de soi
  • L’atelier de bricologie artistique Peau d’Âme
  • L’atelier de photographie Lumière
  • L’atelier de danse Émouvance
  • L’atelier chorale Il était une voix
  • L’atelier théâtre de l’Autre Scène

Ces ateliers sont avant tout des lieux de soin permettant « d’autrement dire ».

L’exposition est une rencontre autour de l’œuvre et de l’artiste. Le lieu de l’exposition constitue en lui-même un support thérapeutique puisque l’objectif pour les participants qui y exposent est de se confronter aux regards de l’autre dans un cadre thérapeutique soutenant, contenant et sécurisant, et participe à la restauration du lien social.