L’organisation en pôles et services

Présentation de l’établissement

Une offre de soins diversifiée

Les services sectorisés du centre hospitalier de Montfavet desservent le département du Vaucluse (à l’exception du canton de Pertuis) ainsi que le nord-ouest des Bouches-du-Rhône. Le centre hospitalier de Montfavet couvre un bassin de population d’environ 600.000 habitants.
Le maillage territorial repose, dans chaque ville importante d’un territoire de proximité, sur des centres médico-psychologiques (C.M.P.), pivot de la prise en charge. Il en existe à Avignon, Carpentras, Valréas, Bollène, Vaison-la-Romaine, Orange, Sorgues, l’lsle-sur-la-Sorgue, Cavaillon, Apt, Châteaurenard, Saint-Rémy de Provence et Sénas.
Les services d’hospitalisation complète sont implantés à Avignon (Montfavet) et Carpentras. Des structures d’hospitalisation de courte durée existent dans les centres d’accueil permanent d’Avignon (centre hospitalier Henri Dufaut) et Orange (centre hospitalier Louis Giorgi)

 

Les services sectorisés, une desserte territoriale

La psychiatrie générale

La prise en charge sectorielle est organisée en trois territoires :

  • Aigues et Ventoux (Comtat Venaissin, plateau de Sault, Orange, Vaison-la-Romaine, Bollène, Valréas)
  • Grand Avignon Alpilles (Avignon et son agglomération, nord-ouest des Bouches-du-Rhône)
  • Luberon-Val de Durance (Apt, Cavaillon, Isle-sur-la-Sorgue)

La prise en charge de l’urgence psychiatrique est assurée par des équipes du centre hospitalier de Montfavet dans les services d’accueil des urgences des centres hospitaliers d’Avignon, de Carpentras et d’Orange, de Cavaillon et d’Apt.
Une fédération de gérontopsychiatrie et de soins de suite intersectoriels prend en charge les psychoses évolutives.

Des activités intersectorielles spécialisées

Thérapie familiale analytique, thérapies cognitivo-comportementales
Des consultations spécialisées sont proposées sur le site d’Avignon-Montfavet (site principal du CHM).
Contacts : 04.86.19.44.79

Psychiatrie du sujet âgé
Une unité d’hospitalisation spécialisée intersectorielle est implantée sur le site d’Avignon-Montfavet et des hôpitaux de jour spécifiques à Avignon, Orange, Vaison-la-Romaine, l’Isle-sur-la-Sorgue et Carpentras.

Le service d’addictologie propose des soins pour les personnes souffrant de différents types d’addiction :
alcool, tabac, médicaments psychotropes, drogues illicites, addictions sans substances (telles que les jeux d’argent, les addictions sexuelles, les achats compulsifs, les cyberaddictions…)
Un programme d’éducation thérapeutique du patient peut être proposé.
Le service d’addictologie dispose d’un centre de soins ambulatoires (regroupant consultations et hôpital de jour), d’une équipe de liaison et de soins en addictologie et de consultations d’addictologie.
Contacts : 04.90.03.89.35

Thérapie à médiation

  • Arthérapie : 7 ateliers : Peinture-sculpture « Marie Laurencin », « Théâtre de l’Autre Scène », écriture « Papiers de Soi », chorale « Il était une Voix », photos « Lumière », danse « Émouvance », restructuration d’objets « Peau d’âme »
  • Thérapies physiques et sportives
  • Centre de soins ergothérapiques, cafétéria, bibliothèque, coiffure et esthétique

La psychiatrie infanto-juvénile

La prise en charge sectorielle est organisée de la façon suivante :

  • Un pôle de psychiatrie infanto-juvénile  qui dessert le nord-ouest des Bouches-du-Rhône, l’agglomération d’Avignon, les territoires de l’Isle-sur-la-Sorgue, Cavaillon, Apt, le plateau de Sault, Sorgues, du Comtat Venaissin (Carpentras, Pernes-les-Fontaines) et le Haut-Vaucluse (Orange, Bollène, Vaison-la-Romaine, Valréas

    L’équipe de liaison et de soins pour enfants et adolescents (É.Li.S.E.A.)
    , assure un travail de liaison (évaluation, orientation, accompagnement) entre la psychiatrie infanto-juvénile (temps plein et ambulatoire) et les structures ou établissements.
    Contacts : 04.90.03.90.24

Une unité de soins d’équithérapie est également proposée au sein du pôle infanto-juvénile.

La Maison des adolescents de Vaucluse

Le C.H.M. est la structure porteuse de la Maison des adolescents de Vaucluse (M.D.A.). Les actions de cette dernière s’articulent avec les dispositifs mis en place pour traiter les problématiques des adolescents tant en santé que dans le domaine éducatif, juridique et social.
Les objectifs principaux consistent à :

  • fournir aux adolescents des informations, conseils, aide au développement d’un projet de vie ;
  • prendre soin de la santé des adolescents en leur offrant des prestations habituellement non prises en charge ;
  • réserver une place majeure aux parents et familles d’adolescents en difficulté ;
  • favoriser l’accueil en continu par des professionnels divers ;
  • informer grâce à un pôle ressource à disposition de tous les acteurs concernés ;
  • participer aux actions de prévention en direction des publics concernés.

Le CHM et d’autres partenaires ont constitué un groupement d’intérêt public en vue d’articuler leurs actions au service des adolescents.
Contacts : 04.90.84.18.42

Un plateau médico-technique adapté

  • Service de soins somatiques spécifiques et adaptés :
    Spécialités médicales et chirurgicales : pédiatrie, gynécologie-obstétrique, ORL, ophtalmologie, cardiologie, dermatologie, neurologie, médecine physique et réadaptation, odontologie (chirurgie dentaire), consultation d’algologie
  • Pharmacie
  • Équipe opérationnelle d’hygiène hospitalière
  • Unité d’imagerie médicale
  • Rééducation fonctionnelle
  • Une unité de neuromodulation

Disposant d’une expertise particulière dans la prise en charge des personnes en situation de handicap mental et psychique, ce plateau technique s’ouvre aux personnes prises en charge dans des structures médico-sociales autonomes et qui rencontrent des difficultés d’accès aux soins en milieu ordinaire.

Les activités de référence

Unités de référence en psychiatrie générale

La consultation de remédiation neuro-cognitive et l'unité de neuromodulation

La consultation de remédiation neuro-cognitive prend en charge les troubles de l’attention et de la mémoire.

L’unité de neuromodulation  met en œuvre des techniques de soin innovante, complémentaires des thérapeutiques classiques. Le principe de la stimulation cérébrale repose sur la capacité des champs magnétiques à moduler durablement l’activité cérébrale. Les techniques mises en œuvre au centre hospitalier de Montfavet s’appuient sur la stimulation magnétique transcrânienne répétitive (rTMS), la stimuation transcrânienne à courant continu (tDCS), et l’électro-convulsivo-thérapie (ECT).

Contacts : 04.90.03.90.85

Les unités pour malades difficiles (U.M.D.)

5 unités d’hospitalisation complète (dont 1 unité d’accueil et de séjour pour femmes) à vocation nationale (France métropolitaine et outre-mer). Les U.M.D. sont des structures de soins intensifs, elles accueillent des patients hospitalisés sur décision du représentant de l’État, dont l’état de santé ou le comportement met en échec une prise en charge en service de psychiatrie générale classique. La prise en charge en U.M.D. est transitoire, les patients ont vocation, après stabilisation de leur comportement, à poursuivre leurs soins dans leur secteur d’origine.

Des structures d’ergothérapie et de resocialisation spécifiques sont implantées à l’U.M.D.

Les unités de soins en milieu pénitentiaire (U.S.M.P.)

Le centre hospitalier de Montfavet a implanté des services de soins ambulatoires dans les trois établissements pénitentiaires suivants :

  • Centre pénitentiaire d’Avignon-Le Pontet
  • Centre de détention de Tarascon
  • Maison centrale d’Arles

Les équipes pluridisciplinaires du C.H.M. y travaillent en lien avec les équipes de soins organiques des centres hospitaliers d’Avignon et d’Arles.
Elles assurent aussi l’hospitalisation des détenus dont l’état de santé nécessite une hospitalisation

L’unité de victimologie et de psychiatrie légale Joseph Grasset à Avignon

Structure à vocation interrégionale, le centre Joseph Grasset prend en charge les personnes victimes d’agression (à caractère sexuel, violences conjugales, …). Il prend en charge également les auteurs d’infractions à caractère sexuel, dans le cadre ou non d’une injonction de soins. Il travaille en lien et en relais avec les praticiens libéraux ou hospitaliers.

Le centre Joseph Grasset organise par ailleurs des journées de réflexion « tables rondes Santé – Justice ».
L’équipe pluridisciplinaire est composée de psychiatres, psychologues, infirmiers et d’une juriste formée à la pratique médico-légale.
Contacts : 04.90.03.89.11

Unités de référence en psychiatrie infanto-juvénile

Les unités d’hospitalisation d’adolescents et de jeunes enfants

L’unité d’hospitalisation de jeunes enfants, l’une des deux existant en Provence-Alpes-Côte-d’Azur a une vocation de recours régional.

L’unité parents-bébé (U.P.B.)

L’Unité Parents-Bébés est une unité de prévention et de traitement des troubles de la relation et des interactions précoces. Elle propose des consultations père/mère/bébé, des soins psychocorporels, des hospitalisations conjointes de jour pour des femmes enceintes, des bébés jusqu’à 12 mois et leurs parents. L’unité dessert principalement le Vaucluse, le Gard et l’ouest des Bouches-du-Rhône.

L’U.P.B. est également un dispositif de conseils en psychiatrie périnatale, cette unité participe au travail en réseau personnalisé en périnatalité.

Contacts : 04.90.03.92.37

L’équipe régionale d’évaluation de l’autisme (É.R.É.A)

L’équipe régionale d’évaluation de l’autisme (É.R.É.A) est une équipe pluridisciplinaire de proximité pour l’évaluation et le diagnostic des troubles du spectre autistique (TSA) chez les enfants de 5 à 16 ans.

La consultation des troubles du développement précoce, associée à l’É.R.É.A, permet de répondre au mieux aux besoins de la population et de proposer des évaluations en fonction des demandes.